Hôtel de Ville
Mairie de Pamiers  
1, Place du Mercadal  
BP 70167 - 09101 PAMIERS

Tel : 05.61.60.95.00
Fax : 05.61.60.10.16

contact @ ville-pamiers.fr


Localisation

 

Horaires
Du  Lundi au Vendredi
8h30-12h / 13h30-17h00

Balades culturelles  : Septembre octobre 2016

 

Une rentrée organisée et sécurisante

Les retrouvailles sont souvent festives pour toutes ces culottes courtes ! La reprise s’est faite en douceur et les enseignants veillent à ce que le climat soit positif et rassurant…

Cette rentrée voit l’ouverture de deux classes supplémentaires à l’école des Canonges et à l’école élémentaire de Lestang pour répartir les effectifs et alléger le nombre d’enfants par classe.

L’école de Lestang accueille Marc Faget qui a pris ses nouvelles fonctions de Directeur. La visite de Françoise Pancaldi, Adjointe au Maire en charge de l’Education et de l’Enfance Jeunesse, a permis un échange sur la sécurité, l’organisation, la logistique. « Etablir le meilleur dialogue avec les Directeurs d’école dès la rentrée, anticiper leurs besoins pour permettre une réponse réactive de la ville font partie de nos priorités. » explique Françoise Pancaldi qui s’est rendue dans chaque école en cette matinée de rentrée. 

« La sécurité est au cœur de nos préoccupations. Nous respectons les consignes du Plan Vigipirate.» ajoute Françoise Pancaldi.

 

Le vent en poupe pour les Balades Culturelles 2016/2017

Résolument à l’avant-garde des créations musicales, tendances théâtrales, nouveautés artistiques en tout genre, les balades culturelles élaborées par la Direction des Affaires Culturelles amènera le public vers  un programme varié, riche, parfois décalé, en provenance de terres lointaines ou proches en nous présentant des artistes à deux pas de chez nous… 

« Répondre à un public hétéroclite, participer à l’éducation artistique et culturelle des jeunes générations... proposer un environnement culturel et musical dont l’étoffe est à la fois qualitative, représentative des tendances affirmées et surtout apportant une belle ouverture d’esprit, c’est ce que nous souhaitons offrir au public cette année» explique Ginette Rousseau élue en charge de la Culture et du Patrimoine.

Un programme qui accueillera notamment la magnifique Yaël Naïm, musicienne franco-israélienne, auteur-compositrice, pianiste et guitariste. Yaël chante en anglais, en hébreu et a remporté trois Victoire de la musique…Des artistes nouveaux, brillants mais aussi des pointures, membres du Jury de la Nouvelle Star comme André Manoukian, pianiste et auteur compositeur de Jazz, amoureux du verbe,  ou Thomas Fersen auteur compositeur de chansons françaises aux multiples instruments (guitare, ukulélé, piano, harmonica, orgue, banjo, basse, guimbarde, flûte)… qui rythme son spectacle d’histoires décalées. « No One is innocent », pour un public résolument rock, revient en force avec des jeux scéniques explosifs, des riffs furieux et des textes engagés…et il ne s’agit que d’exemples…   Découvrez les Balades Culturelles 2016/2017.

LIRE LA SUITE

La Direction des Affaires culturelles a mis aussi l’accent sur la jeunesse, en  l’interpellant de façon « numérique » en présentant 7 spectacles majeurs sur l’année. La MJC est partie prenante dans cette dynamique ! La semaine des lycées prend plus d’ampleur encore, du théâtre avec l’Agit,  « Mets les Watts au Lycée » et des Arts visuels qui entrent en scène. Ce paysage culturel et musical prendra place aussi au cœur du quartier du Foulon avec un chapiteau installé par l’Agit au stade d’Irénée Cros. La culture se rapproche, s’immisce, se faufile…elle vient flirter encore davantage dans les cours de récréation avec ses ateliers animés par des artistes nationaux et internationaux, écriture, musique, théâtre, plasticienne…La culture éveille, réveille et sensibilise…

Ce sont aussi des partenaires qui enrichissent les Balades Culturelles de leur programmation : l’Aftha, Art’Cade, Les Appaméennes du livre, Les Mille Tiroirs, MIMA Arts, la MJC, Musique au Pays de Gabriel Fauré,  Pro Musica, Regards de Femmes, la Société historique et archéologique de Pamiers, le TNT.

Penser pour toutes les générations et toutes les populations, résolument non élitiste cette culture appaméenne…

 

 

La maison de l’initiation, de la découverte de la nature de la chasse et de l’environnement est achevée : inauguration le jeudi 15 septembre a 18h.

Située au lieu-dit « Barès » en bordure du chemin qui conduit à l’abbaye de Cailloup, elle est nichée dans un écrin de verdure.

Avec l’aide de la municipalité, l’Association Communale de Chasse Agréée de Pamiers a pensé et porté ce projet.

A Pamiers, peut être plus qu’ailleurs, l’envie de partager leurs connaissances de la nature est apparue comme une évidence aux chasseurs de la commune.
La réalisation réussie de cette maison répond aux objectifs qui avaient été initialement fixés :
Elle est parfaitement intégrée dans le paysage, réalisée par des entreprises locales dont certaines impliquées dans l’insertion sociale, les bénévoles de l’association ont débuté et parachevé l’ouvrage.

Elle permettra en premier lieu à l’association et ses 160 membres de disposer d’un siège social adapté où seront organisés assemblées, réunions de formation et d’information, repas conviviaux et traitement du gibier.
Sur le chemin de Cailloup, il sera possible aux chasseurs de partager avec tous les publics (promeneurs, scolaires, associations…) leurs connaissances, leur vision des choses de la nature et les richesses parfois insoupçonnées de l’environnement appaméen. En effet, une fois dégagé des ronces, détritus et autres arbres morts, le site réaménagé permet entre autres l’identification et l’observation de plus d’une trentaine d’essences différentes : épicéas, érables, cerisiers mélèzes et autres palmiers y règnent en maîtres.

 
LIRE LA SUITE

Dans la mare attenante, une vaste palette des espèces inféodées aux milieux humides peut être observée. Gardons, tanches ou carpes se partagent une eau toujours abondante.
A terme, un « sentier de traces » permettra au promeneur d’identifier les nombreuses espèces de mammifères, gibier ou non, qui vivent sur les territoires alentour et un panneau présentera les oiseaux les plus communs qu’il sera facile d’observer en levant les yeux au ciel.
Enfin quelques ruches seront installées qui, sait-on jamais, permettront d’extraire un peu de miel de Barès à consommer avec plaisir et modération car accompagné bien sûr du vin de Cailloup.
Elle sera inaugurée le jeudi 15 septembre prochain à 18 h.

 

 

Un bilan positif pour le Boxing Club Savate

  Le club de boxe de Pamiers, depuis son installation dans la salle Cereza, est
  passé à 200 licenciés sur la saison 2015/2016.

   Enfants, adolescents, adultes sans oublier le public féminin en nette progression ont un
   engouement total pour ce sport. Forger son mental et sa détermination, entretenir un
   physique athlétique et uniforme, apprendre une technique précise, gérer son stress lors
   de combats, tous ses éléments sont porteurs de sens pour la nouvelle génération.

« Parmi les derniers enfants inscrits au club, il y a un réel potentiel. Si notre club a déjà formé des champions, la jeunesse à venir est aussi très prometteuse » explique Jean-Pascal, qui savoure déjà l'opportunité de former ces jeunes. Le club a fait son chemin aussi en terme d'emploi avec une salariée à temps plein et un service civique.

2015, 2016 a été aussi la naissance d'un nouvel événement à Pamiers : « Zone de combat ». Il devient le rendez-vous annuel des ½ finales Elite et la prochaine édition est fixée au 18 février 2016. L'organisation, la planification sont aussi les atouts de cet entraîneur. Ce qui lui permet de pouvoir proposer à la ville des manifestations qui s'appuient sur des bases logistiques sûres. 1200 spectateurs pour ce championnat monté comme un show à l'américaine. La moitié venait de toute la France. « Nous sommes fiers d'avoir eu les épaules pour accueillir un tel événement. Les retombées économiques aussi pour la ville sont intéressantes tant dans la restauration que pour les hôteliers. Si nous avions une infrastructure plus grande, nous organiserions des championnats d'Europe ! » ajoute Jean-Pascal toujours motivé par un nouveau challenge.

2015, 2016, ce sont 4 champions sur le podium...

Tristan Lebreton, entraîné au club de boxing savate depuis une dizaine d'années est champion de France Elite, couronné à l'île de la Réunion. Gaëlle Cerny, après seulement 4 ans d'entraînement est championne de France minime. Fanny Guerder est vice-championne de France cadette. Enfin, Mélissa Santorro est 3ème au niveau national. Une jeunesse à suivre....

Pour la rentrée, le boxing savate club vous propose deux créneaux : vendredi 2 septembre à 18h et mercredi 7 septembre à 14h en salle Cereza, rue Jules Amouroux. De nouveaux créneaux devraient être mis en place sur la saison 2016/2017.

 

APPAM’AMAP : Promouvoir l’agriculture de proximité

Christine Escande est la nouvelle Présidente de l’APPAM’AMAP. « Chaque deux ou trois ans,  les membres du bureau sont renouvelés pour conserver la dynamique de l’association et permettre l’émergence de nouvelles idées. 60 familles sont engagées pour soutenir le développement local et 200 bouches sont nourries !»

L’APPAM’AMAP, c’est la promotion des producteurs locaux bio et terroir. Une agriculture de qualité, une proximité avec les producteurs et une convivialité autour du « bien manger » et  manger de saisons, c’est ce que propose l’association.

Quels producteurs ?
De légumes, de fruits, de fromages (chèvre, brebis, vache), de lait, de poulet, de poisson, d’œufs, d’agneaux

Comment ça marche ?
Venez tel que vous êtes ! Rendez-vous dans le local qui leur est attribué derrière la salle du  Jeu du Mail, tous les jeudis de 18h à 19h pour récupérer vos paniers. Vous pouvez choisir le producteur que vous souhaitez et créer un engagement annuel avec lui. Par exemple : un demi panier de légumes chaque semaine pour 2 personnes que vous viendrez chercher tous les jeudis. En début d’année, vous donnez des chèques qui seront encaissés de façon répartie sur l’année ou chaque mois, ou vous payez la totalité selon votre portefeuille. Vous pouvez créer un engagement par producteur.

 

LIRE LA SUITE
Un calendrier est en place

Dès le début de l’année, vous le trouverez sur le site internet de l’APPAM’AMAP. Il vous permet de voir les dates de présences des producteurs que vous avez choisis. Pour le poissonnier, deux fois par mois, l’éleveur de poulet une fois par mois, le maraîcher tous les jeudis etc.

Pourquoi rejoindre l’APPAM’AMAP ?
Pour devenir des consom’ACTEURS,  participer activement à l’économie locale et à un modèle à échelle humaine, préserver des producteurs locaux qui garantissent le respect de notre environnement, bien manger et manger de saison…

Alors ? Venez les rencontrer…

Une dégustation avec apéritif se tiendra prochainement. Vous rencontrerez des consom’acteurs et des producteurs dans une ambiance très simple. Vous pourrez questionner, regarder les produits, vous familiarisez avec les pratiques des habitués etc.

Tel : 06 43 27 31 09
Site internet.
Email : amap09.pamiers@free.fr

 

L'embellissement des habitations grâce aux lambrequins

Dans le cadre des améliorations de façades, les lambrequins, ornements en bordure des toits, auvents...font partie intégrante de l'embellissement architectural urbain. Ces derniers apportent du caractère à l'immeuble ou aux maisons et peuvent être décorés de motifs, stylisés ou personnalisés.

Sur le plan local d'urbanisme, des zones urbaines sont définies. Des règles d'architecture (article 11) précises doivent être respectées et notamment la pose de « lambrequins de bois ou de métal » pour cacher les volets roulants. Le service Urbanisme vous accompagne dans vos démarches et vous conseille dans le choix de ces derniers si besoin : 05.61.60.95.23.

Un peu d'information sur l'histoire du Lambrequin 

Au Moyen âge, les lambrequins désignaient des lambeaux d'étoffes stylisés attachés aux casques des combattants médiévaux. A la Renaissance, il devient un élément décoratif. Au 19ème siècle, il trouve sa place en bordure des toits des maisons. Il devient à la mode en Europe et partout dans le monde. De nombreux immeubles sont décorés de frises aux formes végétales, de style art déco ou victorien. L'essor de ce dernier est dû aussi à l'invention suisse de la scie à bras, machine automatisée qui permettait de débiter des kilomètres de lambrequins de formes et de styles très divers.

Parmi les édifices qui ont bénéficié de ce type d'amélioration, les immeubles haussmanniens (Second Empire Français) en font partie. Munis de stores extérieurs, les lambrequins, outre leur rôle décoratif, servaient à cacher et protéger les rouleaux des stores.

L'entretien et la préservation de ces ornements relèvent aujourd'hui de la sauvegarde du petit Patrimoine.

 

 

La salle des Capelles fait peau neuve…

    Au début du XXème siècle, les enfants du centre-ville se rendaient à l’école des
    Capelles.

     Aujourd’hui, l’aile sud de ce bâtiment est  dédiée à la location ou au prêt pour des associations ou des professionnels.

La charpente et la couverture vont être remaniées. Les murs seront confortés et une partie de la toiture fera l’objet d’un remaniement pour la partie centrale et l’aile sud. Les enduits seront repris pour être en harmonie avec ceux de la Médiathèque et en respect avec la palette de couleur de la ville et les corniches et encadrements rénovés à l’identique. C’est un budget de 220 000 euros au total qu’il conviendra d’investir réparti sur deux ans.

Cette rénovation a obtenu l’accord de l'architecte des bâtiments de France.

 

Challenge inter-quartiers 2016

 Après avoir bien festoyé durant les fêtes appaméennes des voisins, qui ont réuni 1120 convives, les participants sont invités à s’inscrire pour le challenge de pétanque inter-quartiers !

Les équipes sont composées de triplettes mixtes avec une femme ou un enfant au moins dans chacune d’elles. « Les triplettes uniquement féminines sont autorisées bien sur ! » s’amuse à préciser Renée-Paule Berraguaz, élue en charge de la Gouvernance et initiatrice du challenge en 2009.

Le rendez-vous est fixé à 14h le dernier weekend de septembre au boulodrome du Foulon avec la participation active de la Pétanque appaméenne. Des prix et des récompenses sont prévus et un apéritif dinatoire est offert par la Mairie ! Une façon de clôturer les fêtes des voisins, l’été et finir sur un petit défi courtois !

Pour vous inscrire : 05.61.60.95.04.

 

ZOOM sur PROMUSICA

A l’occasion de l’ouverture de la saison, Danièle Caumeil, Présidente de l’association, est très enthousiaste à l’idée de nous présenter le programme de la nouvelle saison musciale. Un programme riche, varié, rempli de curiosités, de surprises et d’originalités…Piano, quatuor à cordes, violoncelle et bandonéon, Bel Canto, violoncellistes, ensemble Barroque…

« Nous sommes curieux et exigeants. Cela nous permet à la fois de proposer des talents différents et de qualité pour le plaisir des spectateurs ». explique-t-elle.

Pro Musica, c’est 160 adhérents et de nombreux autres spectateurs qui les rejoignent sur des programmations choisies. Leur rayonnement est départemental. Cette année, Pro Musica est devenu Partenaire du concours international de Piano en Ile de France (18ème). S’engager avec eux signifie recevoir le lauréat et lui offrir une date de concert…Une convention a été signée.
C’est ainsi que commencera la programmation musicale avec Ke Ma, lauréate du concours 2016 sur 71 pianistes. D’origine chinoise, elle s’est installée à Londres et, a déjà une belle carrière.

7 concerts d’octobre à avril se succèderont. Les dimanches à 16h à la salle Aglae Moyne sont les créneaux choisis par Pro Musica, « ni sur la sieste, ni sur les devoirs du soir… » plaisante Danièle. Les concerts sont gratuits pour les plus jeunes. Une belle façon d’attirer les petits musiciens du conservatoire de musique pour qu’ils entendent ce que font leurs aînés. « Faire connaître des œuvres fortes aux Ariégeois » c’est le leitmotiv de ProMusica ! Alors découvrons cette nouvelle programmation… Inscrivez-vous ! Télécharger le bulletin.

 

Consultez le programme de l'année
KE MA / Récital de Piano / Dimanche 16 Octobre 2016 à 16h à la salle Aglae Moyne / Beethoven / Chopin / Schumann / Liszt
Fidèle à son engagement auprès des jeunes artistes, Pro Musica ouvre sa 23ème Saison avec la lauréate de ce concours international (présidente d’honneur Anne Quéffelec) dont l’association est partenaire.
Réuni en juin au Château de Maisons-Laffitte, le jury international formé de pianistes de renom, présidé par Pascal Rogé, a désigné à l'unanimité parmi 71 candidats, Ke MA, pianiste chinoise de 22 ans, déjà récompensée lors de compétitions internationales, actuellement en Master à la Royal Academy of Music de Londres.  Une pianiste qui n'est pas seulement une virtuose du clavier mais une artiste sensible et émouvante. Salle Aglae Moyne.
QUATUOR ARETHUSA / Julien MALAIT et Hanna ZRIBI violons / Claire-Hélène RIGNOL Alto / Sylvain LINON violoncelle / Dimanche 13 novembre 2016 à 16h à la salle Aglae Moyne / Mozart - Dvorak - Chostakovitch
Créé en 2013 au CNSMD de Lyon. Repéré par le Quatuor Debussy, il a bénéficié des conseils de quartettistes et artistes reconnus, membres des Quatuors Rosamonde, Ysaÿe, Danel, et de ceux de Patrice Fontanarosa au cours de classes de maîtres.
Le mythe d’Aréthuse, - nymphe convoitée par le dieu fleuve Alphée, sauvée par la déesse Artémis qui la changea en fontaine-, thématique déjà employée en musique, notamment par Szymanowski, et au cinéma par Bergman, constitue le coeur artistique et poétique de l’imaginaire musical du Quatuor Aréthusa. Salle Aglae Moyne.
Barroco Tango / Guillaume Hodeau bandonéon, David Louwerse Violocelle / Dimanche 11 décembre à 16h, à la salle Aglae Moyne
G. Hodeau, élève du maître argentin Juan José Mosalini, s’est distingué dans plusieurs concours intern.; a remporté le Piazzolla Music Award en Italie. D. Louwerse, Artist Diploma Université de Yale (USA), a reçu la prestigieuse Lucy G. Moses Fellowship Award.
Barocco Tango remonte aux origines du tango jusqu’à l’époque baroque. Les partitions revisitées par cet étonnant duo apportent un regard nouveau sur des chefs-d'oeuvre de Marin MARAIS COUPERIN BACH VIVALDI mis en miroir avec les célèbres argentins GARDEL et PIAZZOLLA.

De Monteverdi à Verdi, Opéra/ Estelle ANDREA soprano / Magali PALIES mezzo-soprano / Stéphanie HUMEAU piano / Dimanche 15 janvier à 16h, à la salle Aglae Moyne
L’opéra est né en Italie en 1600 et, dès 1637, s’ouvre à Venise le premier théâtre public d’art lyrique. Bientôt ce nouveau genre où « les puissances de la musique sont soumises à un texte qu’elles mettent en valeur », triomphe dans toute l’Europe, imposant l’italien comme la langue du chant jusque vers 1850. Les trois interprètes proposent un florilège d’airs extraits des grandes pages d’opéras italiens de MONTEVERDI HAENDEL MOZART ROSSINI BELLINI PUCCINI. En solos et duos, les cantatrices incarnent, avec un art consommé de la scène, des héroïnes touchantes (Susanna, Rosina, Lauretta) ou délurées comme Despina et Musette, mais aussi Cherubino, et des couples d’amoureux : Popée et Cléopatra ; Idamante et Ilia ; Rinaldo et Almirena ; Romeo et Giulietta.
Vivo d'Arte / Maëlle et Jérémie MAILLARD Violoncelles / Zimmermann Ginestera Bartok / Dimanche 12 février à 16h à la salle Aglae Moyne
Ces diplômés du CNSMD de Paris vivent leur art de bien des façons : Jérémie, comme membre de l’Orchestre Philharmonique de Radio France et de l’octuor les Phil’Art’Cellistes, Maëlle, à l’Orchestre Symphonique de l’Aube et au sein de plusieurs ensembles baroques. Pour partager la scène, ces interprètes et pédagogues passionnés créent en 2009 le duo VIVO D’ARTE destiné à porter la musique à des publics éloignés de l'univers artistique. Le duo rapproche des oeuvres de musique classique et de musique traditionnelle pour un tour du monde inédit.

Les Timbres / 50 ans de sonates en trio Buxtehude Erlebach Krieger Bach Telemann / Yoko KAWAKUBO violon Mathilde VIALLE viole de gambe / Julien WOLFS clavecin / Dimanche 12 mars à 16h à la salle Aglae Moyne
Ils on remporté le 1er Prix Concours Intem. de Bruges 2009. "Ensemble techniquement virtuose, musicalement complice, poétiquement juste. Que demander de plus ?" ClassiqueNews 2015 - "Un travail d'orfèvre sensible et illuminé par l'intelligence...une éblouissante leçon de musique chambre."


Récital de Piano / Vittorio FORTE / Samedi 8 avril à 16h à la salle Aglae Moyne / Sur les ailes du chant de Schubert à Gerswhin.
"Le nouvel enregistrement du pianiste Vittorio Forte propose un « Voyage mélodique » placé sous le signe de la transcription... . Ie programme, à la fois riche et original, nous offre des transcriptions de lieder de Schubert, Mendelssohn, Chopin et Schumann sous la plume de Franz Liszt, ainsi que celles de Rachmaninov et Gershwin signées Earl Wild (disparu en 2010). Vittorio Forte s’empare de ces partitions avec un sens, toujours plus accru, de la musique elle-même. Tout semble porter vers elle, et uniquement vers elle, en laissant de côté tout maniérisme pianistique déplacé. C’est véritablement enthousiasmant et émouvant de voir un tel artiste chercher et trouver la seule voie qui vaille. Car les oeuvres abordées forment, en effet, un « voyage mélodique », que les doigts de Vittorio Forte portent au sommet d’une intelligence musicale indéniable, et qui bercera long-temps l’âme de tout les amoureux du piano. Un SACD indispensable et unique." Jean Jacques Millo OPUS D’OR (fév.2016)
« L'interprète italien nous convie dans la pénombre d'un grand salon. Les Schubert sont des modèles de caractérisation...Il n'a pas son pareil pour débrouiller les entrelacs mélodiques, les arrière-plans, ou faire émerger telle ligne sinueuse des profondeurs du piano...» Alain Lompech (5 Diapasons Juin 2016)

 

Le théâtre vu par l’Aftha

Promouvoir et développer le théâtre sur la Basse Ariège est l’objectif principal de l’Aftha : Mazères, Labastide de Lordat, Dun, Pamiers.

Avec ces trente ans d’existence, cette association a vu de l’eau coulée sous les ponts en matière de tendances et d’évolutions dans ce domaine. Avec ces coulisses d’Automne labélisées, qui accueillent des artistes mûrement choisis chaque année, Sébastien Rojas, Président de l'AFTHA raconte…

« Le théâtre aujourd’hui est devenu alternatif. Alternatif par l’intégration des images et des sons qui viennent donner la réplique à l’acteur, surprendre le spectateur, dévier le regard vers une scène plus large, plus vivante, plus interactive. Le jeu théâtral a évolué aussi. Les acteurs vont au rythme de notre société et leur jeu est devenu plus rapide. Tandis que les artifices (vidéo, effet lumineux et sonores) se sont multiplié, le décor au contraire est plus minimaliste. Simplicité de scène parfois recherchée parfois imposée par des budgets plus serrés mais qui amène toujours à plus de créativité. Aujourd’hui aussi, les acteurs sont des « performers » qui mélangent à la fois le texte appris et l’improvisation. Quant aux publics, il est de deux types. Amateurs et passionnés qui viennent pour des pièces d’auteurs, intellectuelles et subtiles ou amateurs d’un théâtre divertissant et nouveau. »

LIRE LA SUITE
Cette année, la programmation de l’Aftha a combiné des auteurs contemporains avec des plus modernes comme Carnage Production, un cru ariégeois ! Le coup de cœur est une pièce d’Eugène Labiche
« La perle de la Canebière » par l’Arène de Théâtre. Une soirée cabaret tumultueuse, un spectacle de marionnette burlesque et bien d’autres surprises vous attendent…
Retrouvez tout au long de l’année leur programmation sur les Balades Culturelles…

 

Connaissez-vous le CDIFF ?

Il s’agit du Centre d'Information sur le Droit des femmes et des familles. Cette association de 1988 s’occupe des droits des femmes avec trois volets principaux : conseils juridiques, accompagnement dans et vers l’emploi et accueil des femmes victimes de violences sexistes.

Cette dynamique se répartit sur le territoire Ariégeois, Foix, Lavelanet et Pamiers. L’accueil sur notre cité se fait à la Maison des associations sur rendez-vous les mardis pour l’emploi et les vendredis pour des informations et soutiens juridiques : 05.61.02.81.77 – cidff.ariege@wanadoo.fr

Si le public prioritaire est essentiellement féminin reçu dans un cadre serein et confidentiel, le CDIFF s’occupe également des familles, adolescents en recherche d’emploi ou personnes en transition professionnelle ou pour tout autre demande d’ordre juridique.

Pourquoi vous rendre au CDIFF ?
Vous y trouverez une écoute attentive, un soutien et un suivi régulier, l’anonymat et des prestations gratuites. Depuis 2013, il existe un accueil de jour pour que les femmes victimes de violence puissent se ressourcer, trouver un lieu sécurisant et être écoutées.
«  Les victimes de violence sont détectées par nos juristes ou par nos partenaires sociaux. Parfois elles n’ont même pas conscience d’être victimes de violences conjugales ou sexistes. Nos juristes sont là pour faire le point avec elles et les conseiller. » explique Joëlle Bassi, coordinatrice de la structure et gérante du secteur Emploi.
 

LIRE LA SUITE
Quelques Chiffres du CDIFF ?
- 11 appels par jour pour des orientations ou des rendez-vous
- 1963 personnes reçues
- 982 rendez-vous pour des informations individuelles
- 981 personnes pour des informations collectives 

D’autres interventions sur la cité
Le CDIFF intervient aussi aux primaires, dans les collèges et les lycées sur la thématique d’égalité entre les Filles et les garçons : vie affective, vie sexuelle. Il abord également les violences conjugales en partenariat avec Le service Prévention Médiation de la ville de Pamiers

 

Les virades de l’espoir vous attendent nombreux !

« L’espoir fait vivre » dit le proverbe, et, il est surement le moteur de toute guérison. En s’occupant des virades de l’espoir, l’ACP de Pamiers s’engage chaque année dans une cause importante : celle de la mucoviscidose, maladie rare et génétique qui touche principalement les voies respiratoires et le système digestif.

Retrouvons-les et aidons-les à récolter de l’argent ! Comment ? En participant nombreux aux activités de pleine nature organisées le Dimanche 25 septembre 2016 sur la colline de Cailloup. Un parcours de VTT, une course nature, une rando pédestre et une course Enfant vous sont proposées.

Rendez-vous à 8h30 pour l’ouverture des inscriptions puis un départ à 9h30 pour des randos de 5kms/9kms700 et un départ à 11h30 pour la course Enfant autour du stade de Balussou. Durant cette journée, vous pourrez assister à des spectacles de danse, participer à une tombola, utiliser les jeux gonflables, vous faire maquiller ou lâcher des ballons…
Un repas est prévu à 13h pour lequel il est nécessaire de réserver. 12€adulte, 8€ enfant (jusqu’à 10 ans). Les chèques de réservation sont à envoyer à : Vaincre la Mucoviscidose – Joëlle Miquel – Le Marcade N°25, 09250 Luzenac.
Pour tout renseignement : 06.73.72.17.65 / 06.85.92.45.37 / 06.77.35.59.59.