L'actualité/Le débat d'orientation budgétaire : des investissements mesurés

Publié le : 06/02/2018 dans L'actualité
Archivé le : 13/03/2018

Le débat d’orientation budgétaire : des investissements mesurés

Le débat d’orientation budgétaire présenté le 26 Janvier au Conseil Municipal a permis de présenter le plan d’investissement 2018. Dans l’attente de la mise en place de l’ANRU et prenant en compte le Contrat de ville, la collectivité a opté cette année pour la réalisation de grands projets visant à l’amélioration du cadre de vie des Appaméens.
           
   

-  La valorisation du quartier Rambaud incluant la rénovation de la rue St Vincent, rue Piconnière, et rue de la Tannerie 
- La transformation de l’Esplanade de Milliane en un espace de détente, de sports et de rencontres 
- La mise en œuvre de liaisons piétons et cycles avenue St Jean et route de Belpech   
- L’amélioration de bâtiments communaux ou publics comme la création d’une salle pour le service de restauration à l’école Cazalé, des travaux de mise en conformité et d’entretien à la MJC, à  la Médiathèque, à  la Maison des services au public et aux infrastructures sportives
- La rénovation de la salle du Jeu du Mail, la poursuite de la réhabilitation de l’Eglise  Notre Dame du Camp, l’aménagement d’une salle de danse et de théâtre  au  pôle d’enseignement artistique, les travaux de réhabilitation du sol du cloître du Carmel et la réfection de la salle Fernan.

D’autre part, la ville  de Pamiers a souhaité  réserver  un budget spécifique pour son cœur de ville afin de mener  des opérations de revalorisation qui permettront d’impulser un nouveau souffle au centre ancien.

L’emprunt de la commune est cependant totalement raisonnable avec un taux d’endettement par habitant de 1000€ tandis que la moyenne nationale est de 1500€ par habitant.  

POUR EN SAVOIR PLUS
Pour les charges de personnel la commune prévoit une augmentation de l’ordre de 3% et les charges à caractère général seront  augmentées de 2%.

Le soutien aux projets, actions et évènements associatifs, culturels, sportifs de la ville est renouvelé par le biais du programme des subventions. 

En matière de recettes, la ville  s’appuie  sur :
-  les recettes de fonctionnement comprenant les produits de la fiscalité, les produits de dotations de l’Etat, les produits des services municipaux 
- les recettes d’investissement réparties entre les subventions en constante progression (grâce à la multiplication des dossiers de demandes de la ville), la récupération de la TVA  et l’emprunt.

La ville a trouvé  un rythme de croisière qui va lui permettre de réaliser de  grands projets visant à l’épanouissement urbain, économique, social, culturel et sportif.

 

Retour