ECOUTER OXYGENE FM

L'actualité/Un nouveau Patrimoine Appaméen classé Monument historique

Publié le : 27/11/2018 dans L'actualité
Archivé le : 08/01/2019

Un nouveau Patrimoine Appaméen classé Monument historique

Au tour du monument aux morts d’obtenir son classement et de rendre ainsi hommage au sculpteur ariégeois Henri Proszynski, à l’architecte Emile Sauret et  à l’entrepreneur Latré.  

Le 19 juillet 1919, le conseil municipal décide d'élever un monument aux morts "en la mémoire des défenseurs de la France morts pour la patrie". 

Le 15 janvier 1921, le maire, Joseph Rambaud est autorisé à traiter avec le sculpteur parisien Henri Proszynski, habitant Crampagna, commune proche de Pamiers. Les travaux débutent en juillet 1922 après que l'entrepreneur Latré ait construit la plate-forme du monument selon les plans dressés par l'architecte Emile Sauret. Le monument, d'un montant de 90 000 francs environ, est financé par la souscription publique de 30 000 francs et le budget municipal. Le 28 octobre 1923, il est inauguré en présence des députés et sénateur de l'Ariège, des personnalités locales, religieuses, des associations, du 59e régiment d'infanterie, des enfants des écoles et d'un nombreux public. Ce monument commémore les différents conflits du 20ème siècle.

LIRE LA SUITE
Deux plaques de granit sont dédiées aux trois régiments locaux et rappellent leurs principales batailles. Sur la première plaque, horizontale, sont collées, autour de la croix de guerre les inscriptions "59 RI", "259 RI" et "134 RI". Au-dessus, sur la plaque inclinée, de part et d'autre du ruban de la croix de guerre, sont gravées les inscriptions suivantes, à gauche "LA MARNE / PERTHES / ROCLINCOURT / AVOCOURT / BEAUSEJOUR / LES MARQUISES / ARGONNE" et à droite "MONT-BLOND / VAUX-LES-PALAMEIX / MONT-NOIR / SAVY / BOIS-LE-CHAUME / MONT-D'ORIGNY / GUIZE". "MARENGO / 14 JUIN 1800" est en lettres collées et surmonte ce ruban. Les noms de ceux morts au cours de la Grande Guerre sont gravés sur le drap mortuaire et les dates des différents conflits (1939-1945, 1946-1954 et 1954-1962) sont portées sur les plaques de granite situées autour du monument.

 

Retour